Rechercher

Louis Barillet renouvelle le vitrail entre les deux guerres

Dans l'entre-deux-guerres, Louis Barillet a participé au renouveau du vitrail en France. A la sortie du premier conflit mondial, il fonde un atelier de vitrail puis s'entoure de deux collaborateurs de talent : Jacques le Chevallier, puis Théodore Hanssen. L'atelier Barillet utilise des verres industriels imprimés pour créer des formes sans faire usage de verres antiques de couleur et sans avoir recours à la grisaille. Par ce choix, l'atelier se rapproche d'une conception architecturale moderne et investit le vitrail civil avec beaucoup de liberté d'expression. En parallèle, Louis Barillet tente aussi de moderniser les vitraux religieux, tout en préservant leur rôle narratif et tout en créant des ambiances et atmosphères de religiosité.





3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout