top of page

La cohabitation de vitraux

L’église Saint-Aignan de Bonny-sur-Loire date du XIIe siècle. Eprouvée par la guerre de cent ans, elle a en partie été reconstruite au XV et XVIe siècle. Les vitraux centraux de l’abside (photo 1) datent du XIXe siècle et représentent de gauche à droite, Saint Vincent, Saint Aignan et Saint Eloi. D’autres vitraux datent aussi de cette époque et représentent des scènes de la Bible (photo 2). Ils sont datés de 1894 et signés J.P Florence, successeur de L. Lobin à Tours. Un vitrail de ce dernier date de 1879, il montre des signes de fatigue au niveau des couleurs (photo 3). Enfin, des verrières modernes (photo 4) cohabitent au sein de cet édifice. Elles sont plus récentes (1952) et sont signées par les maîtres verriers Le Chevallier et Degusseau d’Orléans.




12 vues0 commentaire

ความคิดเห็น


bottom of page